Lecture, éthique et arts: un mélange parfait pour travailler les préjugés et le stéréotypes

Comme nous avons consacré le mois de janvier et de février à nos ateliers d'écriture sur les textes narratifs personnels, nous n'avions pas une thématique précise en français. En effet, nous avons lu quelques albums par-ci, par-là, mais il n'y avait pas vraiment de fil conducteur (à part notre intention pédagogique qui était de travailler les 4 dimensions de la lecture). Cela nous arrive parfois d'être dans un espèce de "trou sans thème" où nous trouvons cela plus "plate". Bref, en cherchant une nouvelle thématique, nous sommes tombées sur un ancien projet que nous faisions avec les autres classes de notre cycle. Ce projet consistait en des mises en situation portant sur des stéréotypes présents dans la société qui nous permettaient de travailler l'éthique avec nos élèves. À ce moment, chaque enseignante devenait "spécialiste" d'un stéréotype et animait la même activité pour les 6 classes du cycle. Après ces 6 périodes, nos élèves choisissaient un stéréotype qu'ils désiraient approfondir et devaient alors concevoir une publicité (qu'ils filmaient avec des IPads). C'était un projet vraiment agréable qui nous permettait de faire du décloisonnement tout en travaillant l'éthique.



Vous comprendrez qu'en temps de Covid, réaliser ce projet est chose impossible. Cependant, nous avons transformé ce projet en une toute nouvelle situation d'apprentissage dans laquelle se retrouvent la lecture, l'éthique ainsi que les arts plastiques. La voici:


1: Différencier stéréotype et préjugé

Nous questionnons nos élèves afin qu'ils nous disent quelle est la différence entre un stéréotype et un préjugé. Après avoir écouté leurs réponses, nous leur présentons une courte vidéo qui explique clairement la différence entre les deux. (Cliquez ici pour accéder à la vidéo.)


2. Faire la lecture des albums jeunesse sélectionnés


Avec l'aide de Virginie de chez ADP-Pédago, nous avons sélectionné 5 albums afin de travailler un stéréotype en particulier. Pour chaque album, nous avons conçu une question de lecture portant sur l'une des quatre dimensions ainsi qu'une mise en situation à laquelle les élèves doivent répondre en 5 à 7 phrases (avec ces 5 @ 7, nous demandons à nos élèves de travailler une notion de grammaire!). Lorsque les élèves ont terminé de rédiger leur réponse à la mise en situation, nous faisons un partage de leur point de vue, ce qui nous permet alors de consigner des observations portant sur le dialogue. *Nos fiches pour chaque album sont disponibles dans la section éthique de notre site web.* Nous sommes conscientes que nos mises en situation sont parfois exagérées, mais nous voulions faire réagir les élèves afin qu'ils aient plus de facilité à élaborer leur pensée.

Maintenant, voici les albums que nous avons sélectionnés ainsi que les stéréotypes qu'ils abordent:


- Ada la grincheuse en tutu ( Élise Gravel, La Pastèque) = sexisme

- Deux garçons et un secret ( Andrée Poulin et Marie Lafrance, Les éditions de la Bagnole) = homosexualité

- Le bus de Rosa (Fabrizio Silei et Maurizio A.C.Quarello, Éditions Sarbacane) = racisme (cet album contient le mot en N..., simplement bien le lire avant afin d'éviter de le lire aux élèves).

- Cher corps, je t'aime (Jessica Sanders et Carol Rossetti, Éditons Chouette) = diversité corporelle

- Anatole qui ne séchait jamais ( Stéphanie Boulay et Agathe Bray-Bourret, Fonfon) = identité sexuelle


Nous allons aussi présenter aux élèves le court métrage Le cadeau qui aborde les handicaps physiques (on adore, car l'un des principaux personnages est un chien). Comme nous ne pouvions pas exploiter les dimensions de la lecture (puisqu'il s'agit d'une vidéo), nous avons seulement élaborer un 5@7 d'écriture dans lequel nous noterons des observations au sujet de la structure des phrases construites.




3. Lecture du roman Wonder (roman-feuilleton)


En parallèle à la lecture des albums et aux mises en situation, nous avons commencé à lire le roman Wonder (R.J. Palacio) avec nos élèves. Nous avons élaboré un document dans lequel se retrouvent des questions pour chaque chapitre auxquels nos élèves répondent à l'oral ainsi que quelques questions auxquelles ils répondront dans leur carnet de lecture. Comme le roman est assez long, ce document n'est pas encore disponible sur notre site, mais dès que tout sera au point, nous vous le partagerons évidemment.


Nous allons probablement travailler l'appréciation de l'œuvre (et offrir une récompense à nos élèves en visionnant le film) afin de la comparer avec le roman. Si vous vous posez la question, oui plusieurs élèves nous on fait part qu'ils avaient déjà vu le film, cependant, dès la lecture des premières pages, ils ont remarqué que l'œuvre littéraire était bien différente.


4. Œuvre médiatique


Pour remplacer la publicité que nos élèves filmaient dans les années précédentes, nous avons pensé terminer notre projet en leur demandant de créer une affiche médiatique (en arts plastiques) afin de dénoncer un stéréotype et sensibiliser les autres élèves de l'école. Nos élèves devront trouver un slogan accrocheur et l'imager de façon originale.


Avez-vous déjà abordé ce thème en classe? Si oui, nous sommes curieuses de savoir de quelle façon cela a été fait et les ressources que vous avez utilisées.


Alexandra et Pier-Ann