Le beau et le moins beau des réseaux sociaux

Il y a quelques semaines, une discussion a été lancée sur Instagram quant à savoir la place des nombreuses pages d’enseignantes sur Instagram/Facebook. Qu’est-ce qui fait qu’une page a plus sa place qu’une autre ? Qu’est-ce qui est considéré un partage pertinent ?


À ce moment, nous ne sentions pas le besoin de partager notre opinion sur le sujet. Toutefois, cette semaine, Marie-Philippe qui est derrière la page ScolAide (et qui est la sœur d’Alexandra) a décidé de prendre une distance avec son compte Instagram pour quelque temps. Parmi plusieurs raisons, elle évoque le fait que la communauté Instagram n’est pas toujours aussi bienveillante qu’on le souhaiterait. Vous comprendrez donc que nous avions le goût de partager notre pensée sur le sujet en toute transparence avec vous. Cela nous rend tristes qu’une personne aussi pertinente se sente ainsi.




Quand nous avons ouvert notre page Facebook et notre compte Instagram en 2017, on le dit souvent, mais nous n’avions pas l’intention de créer une si belle et grande communauté. La vie nous a réservé une belle surprise en voyant l’engouement que vous aviez pour nos documents et notre quotidien. Parce que c’est ça Trois filles et l’enseignement autrement : le partage de documents gratuits que nous utilisons dans notre classe, mais aussi notre quotidien de prof en classe et chez nous en toute simplicité !



Depuis nos débuts, notre page a évolué et elle est même devenue une entreprise (que nous chérissons énormément ❤️). Nous nous sommes toutefois fait deux promesses en commençant cette belle aventure. La première : ne jamais faire payer nos documents aux enseignantes et aux étudiantes et la deuxième : rester les deux pieds sur Terre malgré les beaux projets qui pourraient se présenter à nous. Après trois ans de partages, de projets, de conférences et bientôt un livre, on peut se dire que c’est encore ces deux points qui guident nos décisions. Comprenez-nous bien, nous respectons tout à fait les enseignantes qui mettent leurs documents payants, mais de notre côté, nous choisissons de faire des revenus d’une autre façon avec des entreprises (qui ont les moyens) . On s’explique : vous voyez parfois le #partenariatrémunéré sous une photo ou stories qui montre en toute transparence qu’une compagnie nous a payées pour donner notre avis sur un sujet/produit. Nous mettons tellement de temps sur toute nos plateformes que ces partenariats nous permettent en quelque sorte de payer ce qui entoure notre site et nos pages ainsi que le temps mis sur le montage de nos vidéos ou encore sur les documents adaptés pour les différents niveaux.

Bref, depuis nos débuts, le nombre de pages et de comptes d’enseignantes n’a fait qu’augmenter sur les réseaux sociaux ! C’est d’ailleurs la beauté de ceux-ci, c’est que grâce à eux, nous avons accès au quotidien d’enseignantes qui sont parfois très éloignées de nous ! Certaines pages partagent des documents, d’autres pages partagent des photos de leur classe, d’autres partagent leurs créations sur Etsy, etc. Aux questions de départ «  Qu’est-ce qui fait qu’une page a plus sa place qu’une autre ? Qu’est-ce qui est considéré un partage pertinent ? », on répond que selon nous, c’est une grande richesse de voir que des personnes motivées souhaitent à leur façon faire rayonner notre métier. Et quand on dit à leur façon, on veut dire par là que peu importe le nombre d’années d’expérience et l’intention que vous avez, si vous avez le goût de partager et bien allez-y! Instagram et Facebook restent des plateformes publiques et c’est par choix et en toute liberté qu’une personne décide de s’abonner à un compte ou non. Ce qui est pertinent pour une ne l’est peut-être pas pour une autre, mais si nous aidons ne serait-ce qu’une personne avec un partage, c’est ce qui compte selon nous! (Et on s’assume, après une grosse journée, nous aimons voir votre contenu parfois « moins pédagogique » pour nous changer les idées ! #passionmagasinage)

Il y a trois ans, nous avons eu le goût de partager en toute simplicité nos documents même si nous n’avions pas 10 années d’expérience derrière la cravate et nous pensons (et espérons) avoir aidé plusieurs enseignantes à travers la province depuis. Et que dire de notre collègue Karine (et plusieurs autres) qui a commencé ses partages très tôt dans sa carrière et qui a aidé des centaines et des centaines d’enseignantes à son tour ! Ce qu’on veut dire par là, c’est qu’on ne sera jamais trop à vouloir aider et partager ! Alors, laissons la place à ceux et celles qui souhaitent partager (tout en restant professionnelle bien entendu 😌)!

Où nous voulons en venir avec tout cela, c’est que malheureusement, avec l’arrivée de nombreuses pages, vient également le moins beau côté des réseaux sociaux. Eh oui, le jugement de la part de certaines personnes de la communauté devant le travail des autres. Nous sommes conscientes que le contenu de l’une n'est peut-être pas pour tout le monde et que nous pouvons avoir des préférences, mais pourquoi juger et faire de la médisance ? Parce que oui, même entre adultes, ça existe et ça se passe malheureusement...Comme nous le disons souvent à nos élèves, chaque personne a quelque chose de bien et de beau à amener dans un groupe. Nous croyons donc que c’est la même chose dans notre communauté enseignante !


Soyez sans crainte, nous sommes choyées avec notre communauté ! Nous recevons toujours de très bons commentaires et messages, mais nous trouvions important d’utiliser notre blogue afin de valoriser et d’encourager la bienveillance dans le milieu. ❤️

Merci d’être là!

Pier-Ann et Alexandra


© 2018 par Trois filles et l'enseignement autrement.